Hôtel des sœurs Papin

Oui j’avais annoncé cet article il y a… Oh presque 6 mois je crois? Peut-être plus! Mais je suis toujours en retard et on ne se refait pas! Quoiqu’il en soit voici la visite de l’hôtel des sœurs Papin!
Ce n’est pas le lieu dont la recherche m’a donné le plus de fil à retordre mais je n’ai pas moins apprécié la visite de cet hôtel perché dans une petite ville. Le lieu n’est pas caché sans pour autant qu’il soit très évident à distinguer et même si on n’est bien évidemment pas invité à rentrer.

C’est un complexe hôtelier abandonné depuis quelques années, et hormis quelques dégradations qui ne sont pas toujours du meilleur goût, tout est resté comme on l’avait laissé. Les fiches de paye des employés sont encore là, les équipements des chambres de même que les décorations diverses.

Ce n’est pas un endroit spécialement dangereux à explorer car les bâtiments sont en très bon état, s’agit juste principalement de faire gaffe où l’on met les pieds car le lieu ayant vraisemblablement été utilisé par quelques joueurs de softair (assez bien organisés pour avoir laissé un plan du complexe, en ce sens je les remercie ça m’a évité de me perdre plus que je ne me suis déjà perdue… 9 bâtiments bordel!), il y a des billes un peu partout sur le sol.

Comme je le disais, tout est là: cuisines, salle de réception, de conférence (que je n’ai pas pu voir, on m’a intercepté mais j’y reviendrai plus loin), cuisine, chambres, sanitaires, salle de sport, de squash, piscine, chambres froides, réserve, bureaux administratifs, tables, chaises, photocopieurs, saunas, bar bref… Cet hôtel a été abandonné certes, mais aussi déserté!
Ce fut une très longue exploration, 5 kilomètres de marche selon mon smartphone… Répétitive car beaucoup de bâtiments dortoirs, mais pour le reste je me suis régalée. La totalité d’un bâtiment est « condamné » car inondé, mais il reste parfaitement praticable, quant à l’extérieur, le manque d’entretien des espaces verts offre un spectacle tout à fait atypique au travers des baies vitrées qu’il y a absolument partout, mais je vous laisse découvrir tout ça dans la vidéo.

Pour terminer, comme je le disais je n’ai pas pu visiter la salle de conférence car quelques personnes m’ont informé que l’hôtel avait été racheté par une société (à confirmer) et que je cite je n’avais rien à faire ici alors qu’ils embarquaient sans pression une armoire. Ouaip… Mais je sais pas qui vous êtes les gars, aucun panneau n’indique ni l’interdiction d’accès ni qu’il s’agisse d’une propriété privée et, j’ai pas dit mon dernier mot ^^.
Je laisse ici la vidéo, vous pouvez également découvrir le reportage photos au bout de ce lien.


(avant qu’on me demande, oui, après avoir bataillé un petit moment pour l’attraper, l’oiseau qui l’on voit cafouiller dans la verrière à 2min15 a été sorti dehors et même qu’il était super content! lol).
Pour terminer, j’en parle pas souvent mais si vous souhaitez vous abonner à la newsletter du blog et être informé(e)s des nouvelles publications, le formulaire est juste à côté.
A bientôt les gens!